Le shiatsu équin:

 
Le shiatsu permet de mieux comprendre les besoins biologiques de nos chevaux, besoins qui ont été éloignés par la domestication moderne. La vie sédentaire et solitaire des chevaux (au box ou au pré) leur procure beaucoup de problèmes psychiques: ennuie, stress, anxiété, peur; ces problèmes ainsi qu’une nourriture industrialisée ont un impact sur leur santé.

Un retour en arrière, avec des chevaux en troupeau qui errent sur des kilomètres en prairie n’est plus possible en contrée. Le shiatsu équin intervient pour poursuivre les séances de « toilettages » que les chevaux entretenaient entre eux en stimulant certains points bien spécifiques selon leur besoin.1

Les effets du shiatsu:

 
– Il améliore la souplesse des muscles et soulage les douleurs articulaires (ce qui peut-être bénéfique avant des concours).
– Il harmonise le système nerveux: l’action relaxante du shiatsu apaise l’esprit du cheval stressé (avant un transport par exemple).
– Il résout très bien des problèmes psychologiques: peurs, angoisses, agressivité, et aide le relationnel homme/cheval.
– Il améliore le système respiratoire, le système digestif et la circulation sanguine et lymphatique.

 

Déroulement d’une séance:

 
Il est préférable que la séance se fasse dans un endroit au calme où le cheval se sente bien (box, pré, piste,..).
Il est conseillé de faire la séance en dehors du repas et de laisser le cheval se reposer 24H après chaque séance.
Une série de questions seront posées au 1èr soin (sur sa santé, son histoire, sa discipline,..).
La 1ère séance est avant tout une prise de conscience du cheval envers le shiatsu afin de lui laisser le temps d’apprécier tout le bien-être que ça lui procure.

A savoir:

 
Le shiatsu équin ne doit en aucun cas être considéré comme un moyen de se passer des services du vétérinaire. Il n’aura aucun effet sur des lésions, fractures, cancers, maladie de Lymes ou autres attaques virales. Le travail du shiatsu sera complémentaire à celui du vétérinaire pouvant accélérer la guérison du cheval et renforcer les défenses naturelles de l’organisme par le biais de séances régulières.

 

wanadoo

 

« Les chevaux ont un langage corporel très développé. Des oreilles qui se couchent, un postérieur qui se lève, un antérieur qui gratte le sol, un cheval qui se cabre, rue, montre les dents, ou au contraire des oreilles mobiles et alertes, une encolure qui s’abaisse, un souffle chaud dans votre cou, un cheval qui mâchonne, s’assoupit les yeux mis-clos. Toutes ces attitudes font partie du vocabulaire équin que le cavalier doit apprendre à reconnaître pour comprendre sa monture et communiquer avec elle dans sa propre langue. » Christelle Pernot

1 Dominique Bergmans, école belge du shiatsu équin, disponible sur: http://painthorse-ranch.be
Christelle Pernot. « Initiation au shiatsu pour chevaux ». Belin,2014. 176p.

diplôme shiatsu équin