Le shiatsu et les enfants

 

Je suis toujours impressionnée comment les enfants et les adolescents réagissent merveilleusement bien au shiatsu! Ils sont encore 100% connectés avec leur moi intérieur. De plus ils n’ont pas encore accumulé trop de toxines en eux, que ça soit par l’alimentation, l’environnement, les pensées ,…  Dès qu’un problème se manifeste, il part aussi vite qu’il est arrivé!

J’encourage aux parents d’emmener leurs enfants et ado à faire des séances de shiatsu, tout au plus qu’ils adorent ça, ils se détendent très rapidement et sont complètement dans le lâcher prise!

Avec 3 – 4  séances sur l’année, les jeunes restent dans un cadre de vie équilibré, ils renforcent leur immunité et résistent beaucoup plus aux maladies.

Le shiatsu travaille sur l’aspect physique autant que sur l’aspect émotionnel. Ces deux aspects viennent bloquer l’énergie circulant dans les méridiens. Les méridiens sont des courants d’énergie en relation étroite avec les organes du corps (poumon, estomac, vessie,..), chaque organe peut être bloqué par l’aspect physique (exemple: le froid va venir bloquer le méridien poumon qui s’ensuit par un rhume) ou l’aspect psychique (exemple: le manque de confiance en soi va venir bloquer le méridien estomac qui s’ensuit par la peur de mal faire). En venant faire des pressions avec le pouce sur les méridiens nous allons débloquer l’énergie dans le corps et donc rétablir l’équilibre physique et émotionnel.

Lorsque quelque chose est mal vécu (c’est à dire qui n’a pas été accepté ou digéré et puis lâché ou éliminé ), on a tendance à garder le problème en nous et cela vient se coller à notre corps, à nos fascias, à nos organes. Le shiatsu permet d’évacuer toutes ces tensions accumulées. Si on le fait dès notre plus jeune âge, il y a plus de chance, qu’une fois à l’âge adulte, on se sent plus léger, en meilleur santé et le lâcher prise devient plus facile. Cette discipline, vous apprend a écouter votre corps et à le comprendre, n’oubliez pas que la maladie veut dire « le mal a dit ».

 

 

Laurence Willaime

 

 

 

 

 

 

Le shiatsu et les enfants
Partager l'article:

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *