Voici quelques clés pour se libérer de la Pression Sociale !

 

 

De la pression on en fait subir inconsciemment : 

 

On est réticent de pouvoir se dire qu’une personne puisse avoir un autre chemin que le nôtre et qu’il puisse tout aussi bien réussir et être heureux dans sa vie. Pourquoi ? Parce que nous doutons de celui qu’on a pris. Une vie on en a qu’une seule, alors s’imaginer de se remettre en question après 20 ans de sa vie, nous fait paniquer en disant qu’on a peut-être perdu notre temps…  Pourtant on ne perd jamais son temps, car si une chose vous correspondait il y a 20 ans, elle était certainement le meilleur pour vous à ce moment là, maintenant si ce que vous faites ne vous donne plus autant de joie, il ne faut pas hésiter de changer et d’explorer d’autres horizons.

La clé est de trouver le courage de sortir d’une certaine routine qui ne nous correspond plus.

 

 

Un exemple de pression sociale : 

 

On aime s’identifier à un groupe de personnes, car on a ce sentiment d’exister.  Le problème c’est qu’on se met dans des cases :  je suis un sorteur, je suis un intello, je suis quelqu’un de réservé, je suis végétarien. L’exemple du « je suis végétarien » est intéressant : ces gens se sont mis dans une catégorie de personnes végétariennes et n’ont plus le droit de manger de la viande. Ou sinon le risque sera qu’on les juge en se disant qu’elles ne savent pas ce qu’elles veulent et qu’elles ne tiennent pas leurs principes. Si d’un coup vous n’avez plus envie de manger de viande pendant un mois et ben pourquoi pas, mais si l’envie d’en manger pendant une semaine vous revient alors allez-y!

La clé est de ne pas se mettre dans des cases et de s’écouter. On reviendra donc dans un équilibre de vie plus sain.

 

 

La confiance en soi est la clé pour ne pas subir la pression sociale : 

 

Une grande partie de mon enfance et mon adolescence m’a toujours donné comme impression qu’il fallait que je sois meilleure que ce que je suis déjà.  La cause était un manque de confiance en moi, en pensant que les autres savaient certainement mieux que moi, que les adultes étaient des personnes sérieuses et qu’ils avaient la vérité sur la vie.

Mon expérience m’a fait comprendre, qu’une grande majorité des personnes n’avaient pas confiance en eux et qu’ils essayent de cacher ce manque de confiance par l’autorité, par le contrôle, par le rabaissement, par la moquerie,…

J’ai rencontré peu de gens dans ma vie qui ont réellement confiance en eux mais en général ces gens n’ont besoin de rien prouver à personne, ils sont bien avec eux-mêmes, ils ne jugent pas car ils ne se jugent pas, ils n’ont pas besoin de rabaisser les gens car ils ne se rabaissent pas eux-mêmes, ils encouragent les gens et sont optimistes. Ils s’aiment et donc ils ne sont pas dans l’attente de reconnaissance des autres.

Une fois la confiance en soi retrouvée, l’envie de dominer l’autre disparaîtra et on sera beaucoup plus en paix avec le monde extérieur.

 

 

La pression des parents :

 

Le regard des parents est celui qui est le plus important à nos yeux. On attend toujours d’eux d’une reconnaissance et qu’ils nous disent que ce qu’on fait est bien. Les parents veulent le meilleur pour nous, et donc ils sont dans la peur qu’un mauvais avenir peut nous arriver. Cette peur les empêche de nous encourager dans un chemin qui nous tient à cœur. Mais s’ils avaient véritablement confiance en eux, ils sauraient qu’en restant soi-même et donc en s’aimant, aucune chose mauvaise peut arriver dans l’avenir, car notre moi profond ne veut que le bonheur et donc en restant confiant on ne va attirer que des choses positives dans notre vie.

la clé est de se libérer de toutes peurs ;  les peurs empêchent à l’amour de circuler en nous et donc d’avoir le courage de faire des choses qui nous correspondent.

 

 

Conclusion : 

 

Etant des êtres vivants, notre seul but est de faire vivre la vie qui est en nous! Pour faire vivre cette vie, il faut s’écouter, s’écouter et s’écouter encore!! Personne ne pourra vous juger de vos choix, car on est tous des êtres humains, on a tous deux yeux, deux mains, un cœur, deux jambes,  on est TOUS  les mêmes, exprimant la vie de façons différentes, il n’y aucune vie mieux que d’autres!

 

 

Laurence Willaime

 

 

 

 

 

Voici quelques clés pour se libérer de la Pression Sociale !
Partager l'article:

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *